Une Réponse à Ziyad Makhoul

Cet article est une réponse à Ziad Makhoul dans L’Orient-Le Jour

Cher Monsieur Makhoul,

 

Votre billet dans L’Orient- Le Jour m’ayant caressée dans le mauvais sens du poil, je vous prie donc de bien vouloir m’excuser de ma réponse, qui ne vous plaira sans doute pas.

Votre ton condescendant à l’égard de la décision prise par le groupe Mashrou3 Leila d’annuler sa première partie au concert des Red Hot Chili Peppers masque à mon sens une absence totale de compréhension de ce qu’est la campagne BDS. C’est dommage d’avoir recours à des stratagèmes agressifs alors qu’ouvrir une page web me semble à la portée de votre infinie sagesse. Mais enfin, passons.  A toutes fins utiles, merci de consulter la page de la campagne, sait-on jamais, vous pourriez éventuellement apprendre des choses : www.bdsmovement.net.

Avant toute chose, je vous prie de garder vos insultes sectaires pour vous : j’étais parmi les personnes demandant à Mashrou3 Leila de s’abstenir d’ouvrir pour les RHCP. Non Monsieur Makhoul je ne fais pas partie du PSNS, non Monsieur Makhoul je ne fais pas partie du Hezbollah (et soi dit en passant, ces groupes politiques sectaires ne détiennent pas le monopole de la solidarité avec le peuple Palestinien) et j’ai le sens commun de ne pas me définir en tant qu’intellectuelle, et quand bien même je le ferais, je vous prie encore une fois de vous abstenir d’y ajouter ‘de pacotille’. J’ai tout de même un Master en droit humanitaire, ca m’embêterait que mon pauvre papa ait payé ces études pour qu’ensuite l’on vienne me gratifier de ce genre d’épithètes peu affectueuses vous en conviendrez.  Laissez-moi ajouter que l’extrême majorité des personnes demandant à Mashrou3 Leila de s’abstenir de jouer ne font partie d’aucune des catégories que vous avez créées : il serait donc de bon ton de votre part, et bien, pourquoi pas, de les garder pour vous.

Les choses étant ainsi posées, je me permets de rentrer dans le vif du sujet : vous admettez vous-même que seuls les Palestiniens qui ‘pourront se le permettre’ seront fous de joie à l’idée de voir les RHCP en concert. Il n’est pas clair si vous entendez par là financièrement ou autre, mais permettez-moi d’attirer votre attention sur ce point, car il est crucial à la décision de Mashrou3 Leila. Le fait est que de nombreux Palestiniens, indépendamment de l’ampleur de leurs moyens financiers, ne pourront tout simplement pas écouter les Red Hot, car l’Etat Israélien réduit leur liberté de mouvement au-delà de tout entendement. Selon les permis qu’ils possèdent et que le gouvernement Israélien prend un malin plaisir à changer à tour de bras sans aucune autre forme de procès, les Palestiniens ne peuvent pas circuler entre la Cisjordanie, les Territoires de 1948 et Gaza. Cette absence de liberté de mouvement est couplée d’une violation quotidienne des droits humains du peuple palestinien : arrestations et détentions arbitraires, harcèlements au point de passage et par les colons, torture et traitements inhumains et dégradants, appropriation de terres par les colons et j’en passe. Voilà donc les politiques de l’Etat Hébreu à l’encontre des Palestiniens : des politiques d’apartheid, ni plus ni moins.

Le boycott est une action pacifique visant à affaiblir le régime d’apartheid Israélien et les mécanismes qui lui permettent d’améliorer son image au niveau international. Cette stratégie a été utilisée en Afrique du Sud avec beaucoup de succès, et est donc utilisée pour la Palestine. Israël a identifié le BDS comme étant la deuxième plus grande menace à sa sécurité après l’Iran, signe du succès de la campagne s’il en est.

Les RHCP ont refusé l’appel au boycott : ils n’ont donc aucun problème à fermer les yeux sur ce qui se passe en Israël et dans les Territoires occupés (et au Liban, juste pour un petit rappel, Israel n’a jamais vraiment montré énormément de respect pour nous il me semble).  Mashrou3 Leila a décidé qu’ils ne pouvaient en faire autant : que danser et chanter pour un groupe qui se moque des droits humains de tous les peuples va à l’encontre de ce en quoi il croit. Ils ont donc annulé, pas parce qu’ils sont à la botte de Hassan Nasrallah, mais parce qu’une position de principe équivaut à toutes les ouvertures de tous les groupes du monde.

 

Et laissez-moi vous dire une chose : Mashrou3 Leila ne s’est pas suicidé. Nous ne les aimons que plus, ils nous donnent l’impression et l’espoir qu’un Liban solidaire et conscient est possible, chose que l’élite politique actuelle et ses sbires et supporters nous ont enlevé il y a bien, bien longtemps. 

Advertisements
Comments
One Response to “Une Réponse à Ziyad Makhoul”
  1. VHN says:

    Ziyad makhoul est un journaleux borne qui ne veut voir qu’une partie des choses. Il s’est enferme lui même dans son obssession anti-hezbollah. Ses ecrits francophiles sont aujourd’hui obsoletes. Nous avons depasse tout ca monsieur. Il est temps de sortir de votre cocon et d’essayer de comprendre ce que pensent les libanais, si toutefois vous en etes capables..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: